Le gingembre

gingembre-mtcQuelques informations sur les grandes actions du gingembre sous ses différentes formes (frais, en poudre, confit).

Le gingembre frais fait merveille sur la nausée, le mal des transports et la digestion.
C’est vraiment un allié précieux qui a toute sa place dans votre petite pharmacie naturelle.
En cas de mal des transports, il suffit de « mâchouiller » un tout petit bout (3mm environ) pour ressentir un effet calmant très rapide. Inutile de prendre un morceau trop gros, ça va vous piquer la bouche. Vous pouvez également prévoir un peu de gingembre confit, mais il est souvent très sucré…
Quoi qu’il en soit, confit, frais, ou sec (en poudre), le gingembre se trouve aujourd’hui facilement dans presque tous les magasins d’alimentation, supermarchés, épiceries bio…

Le gingembre vous aidera en cas de nausées, de difficultés digestives et de coup de froid.

L’autre grande action du gingembre frais réside dans sa capacité à « libérer la surface » selon les termes de la médecine traditionnelle chinoise.
C’est à dire qu’il va avoir un effet diaphorétique (oh le gros mot!)… Dit simplement, il fait transpirer !
Cela sera particulièrement utile au premier stade d’un rhume/grippe, c’est à dire au moment où on a pris un coup de froid et que l’on ressent les premiers signes (frissons, gorge qui gratte, nez qui coule). Il s’agit de transpirer pour expulser l’agent pathogène hors du corps. Dans ce cas, un morceau de gingembre de la taille du pouce coupé en petits morceaux sur lequel vous versez de l’eau bouillante vous donnera une tisane qui vous aidera à transpirer. Buvez, puis couvrez-vous bien afin de bien transpirer.
Si vous êtes déjà passé par la case suées nocturnes avec de la fièvre, nous n’en sommes plus à la même étape, et là le gingembre ne vous sera plus vraiment utile.

gingembre-petits-morceauxComment consommer le gingembre ?
En fait, on va distinguer deux types d’utilisation : Pour se soigner et pour cuisiner.
Comme décrit plus haut, vous pouvez les consommer et infusion, pour son effet digestif après un repas, ou encore en cas de coup de froid, ou même en cas de fatigue soudaine pour redynamiser le corps. Vous pouvez également en grignoter un tout petit bout seul en cas nausée.
En cuisine, vous pouvez le consommer râpé ou en poudre dans une salade de crudités par exemple, ou encore l’incorporer en petits morceaux dans une soupe, ou en lamelles dans un wok avec des légumes également coupés très fins pour être juste saisis par la cuisson vive du wok.

Contre-indications ?
Il est dit que l’on peut consommer du gingembre quotidiennement sans aucun effet secondaire notoire.
Ceci étant dit, il me semble plus intéressant de considérer le gingembre comme un allié en cas de besoin que comme un compagnon du quotidien.
Selon la médecine traditionnelle chinoise, le gingembre a une action globalement réchauffante ; donc à consommer avec modération si vous avez des signes de chaleur interne (teint rouge, crachats jaunes, urines foncées par exemple…).

Pour résumer et compléter
Le gingembre est conseillé pour les désagréments digestifs, le manque d’énergie, de vitalité ou encore pour combattre diverses infections.
Il est riche en minéraux : manganèse, phosphore, magnésium. Mais aussi calcium, sodium et fer. Il contient des vitamines B1, B2 et surtout B3.
Le gingembre frais contient de la vitamine C, mais une fois séché, cette vitamine disparaît.

Différence entre le gingembre frais et sec
– Le frais (sheng Jiang) est de nature tiède et de saveur piquante.
Il est classé dans les plantes qui libèrent la surface (font transpirer)
Il est particulièrement efficace en cas d’intoxication alimentaire, nausée, mal des transports, mais aussi en cas de fatigue passagère avec teint pâle.
Une consommation régulière sera contre-indiquée en cas de sécheresse générale (peau sèche, soif…), ou de manifestations cutanées (inflammations localisées).

– Le sec (Gan Jiang) est de nature chaude et de saveur piquante.
Il est classé dans les plantes qui réchauffent l’intérieur.
Il a un effet vasodilatateur, stimule la circulation sanguine et possède une action digestive semblable au gingembre frais.
Il réchauffe le système digestif et calme les douleurs de ventre. Il est expectorant, anti-inflammatoire, combat la toux (avec crachats blancs).
De par son action réchauffante, une consommation régulière est contre-indiquée en cas de signes de chaleur interne (teint rouge, soif, bouffées de chaleur, toux avec crachats jaunes, urines foncées…)

Les commentaires sont clos.