Utilisation du baume du tigre

Si je devais partir en voyage et n’emporter qu’un seul ingrédient avec moi, ce serait un petit pot de baume du tigre tant ses applications sont multiples et efficaces.

baume-tigreComme son nom ne l’indique pas, aucun tigre n’a été utilisé pour la création de cet onguent.
Non non, son efficacité légendaire, il la tire du camphre et de la cannelle de chine (entre autres) pour le baume rouge, et de l’eucalyptus pour le baume blanc.
L’utilisation de ces 2 sortes de baumes diffère quelque peu. Le blanc est plutôt utilisé pour les dégager les voies respiratoires, et le rouge pour décontracter les muscles.
Pour résumer, le rouge fait chauffer et circuler, alors que le blanc décongestionne.

Voici quelques exemples d’utilisation :

  • Piqûres d’insecte : Pour les démangeaisons dues aux piqures d’insectes, utilisez plutôt le blanc mais le rouge soulage aussi. Appliquer un tout petit peu de baume directement sur le bouton. En quelques minutes, ça ne gratte plus.
  • Mal de gorge : Plutôt le blanc. Si vous sentez que la gorge gratte un peu, vous avez sûrement subit une « attaque de vent froid » comme on le décrit en médecine chinoise. (cf ci-dessous – coup de froid et rhume)
    Dès les premiers signes, massez la gorge avec un peu de baume.
  • Contracture musculaire : plutôt le rouge. Appliquez une noix de baume sur la zone douloureuse et frotter avec l’idée de faire chauffer. On ne cherchera pas vraiment à faire pénétrer comme on le ferait avec une pommade hydratante, mais plutôt à exercer une friction énergique afin de produire une sensation de chaleur.
  • Articulations douloureuses : idem, on recherchera une friction énergique pour faire chauffer la zone. Attention à ne pas frotter trop violemment non plus, il ne s’agit pas de faire mal.
  • Maux de tête : plutôt le blanc. Posez juste le doigt dans le pot afin d’avoir une fine pellicule de baume et massez-vous les tempes délicatement. Faites bien attention de ne pas vous en mettre trop près des yeux.
  • Coup de froid – rhume : Aux premiers signes de coup de froid (gorge qui commence à grattouiller, léger frisson…), demandez à quelqu’un d’appliquer du baume du tigre rouge des deux zone-doscôtés de la colonne vertébrale sur les muscles à hauteur des 2ème et 3ème vertèbres dorsales, et de frotter énergiquement. C’est une zone qui a pour effet de « chasser le vent » selon les termes de la médecine chinoise et tonifier l’énergie des poumons afin que le courant d’air qui s’est immiscé en vous ne s’introduise pas plus profondément dans le corps et ne se transforme en une bonne crève.

D’autres applications existent, mais ce sont les applications principales que je pratique pour mes proches et moi même.

Il existe plusieurs types de baume équivalents. Je n’ai pas d’avis particulier sur le fait d’utiliser le baume du tigre ou un autre, mais il est vrai que le tigre me semble plus efficace que d’autres.

Il existe également des baumes qui ne contiennent pas de paraffine tels que le baume celtique. Il contient des huiles essentielles (tea tree, gaultherie, niaouli…) qui sont par ailleurs très efficaces utilisées individuellement.
Je n’ai encore pas essayé ce produit, mais sur le principe, il me semble très intéressant.

Précautions d’utilisation :
Ces baumes ne doivent pas être utilisés par les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 7 ans.
Ne pas utiliser sur les muqueuses ou trop près des yeux et de la bouche, et ne pas appliquer sur une plaie.
Ils contiennent des allergènes, vérifier la liste des ingrédients avant utilisation

Les commentaires sont clos.